Domaine Arriezu

José Felix est producteur de vin bio à San Adrian, dans le Nord de l’Espagne, entre Bilbao et Saragosse. Le Domaine Arriezu est en place depuis plusieurs décennies et développe les meilleurs vins sur ce magnifique terroir.

Dans nos magasins, nous vous proposons le vin suivant, sélectionné par notre équipe.

Arriezu 2018 (blanc bio)

cépages: Verdejo
année:
2018
alcool: 13,5%

Accords: vin facile d’accès, tire sur les fleurs blanches

Avis de l’équipe: Ce vin est juste une merveille. Très équilibré, il conviendra à l’apéro. Une super découverte !

© Cooperativa Tierra y Libertad

Bodegas Tierra Savia

Localisé dans le Parc National de la Sierra Norte (Séville), le vignoble est géré par deux amis d’enfance, Pedro Cano et José Antonio Acosta, qui ont construit ce projet en commun. L’attention est portée sur une récolte manuelle, un respect du sol et enfin, des raisins à maturité parfaite. Les vins passent 9 mois en fûts de chêne et quelques mois en bouteille avant d’être commercialisés.

Dans nos magasins, nous vous proposons le vin suivant, sélectionné par notre équipe.

Zaranda 2018 (rouge bio)

cépages: Tempranillo
année:
2018
alcool: 14,5%

Accords: à boire frais en apéro (si si !) et à continuer sur un repas (BBQ, grillades, pâtes) à température plus tempérée. C’est quasi du 2 en 1 !

Avis de l’équipe: Ce vin, malgré sa teneur en alcool assez forte, a un nez exceptionnel. Tout en rondeur, avec du corps et beaucoup de fruits rouges et surtout… il peut se boire frais, ce sera une merveille !

© Cooperativa Tierra y Libertad

Cristobal Rueda & Manuel Jiménez (Guadalhorce)

Leur histoire

Cristobal et Manuel sont voisins et agriculteurs à Malaga, au sud de l’Espagne, sur une parcelle de 6 hectares certifiée biologique depuis 2006.
Ils ont décidé de s’associer pour gérer leurs arbres fruitiers en commun (grenades, kakis, prunes, coins…), puisqu’ils sont tous deux issus de familles de paysans et « techniciens de terrain ».

Ils partagent l’idée que le fruit doit être produit de manière écologique et également commercialisé de la même manière, en passant par le moins de mains possible jusqu’au consommateur.

Pourquoi collaborons-nous ensemble ?

LPP soutient Cristobal et Manuel car leurs produits bio sont excellents et qu’ils font partie de la coopérative Guadalhorce, qui regroupe  une trentaine d’agriculteurs de la vallée du même nom, au sud de Malaga.

Cette région fertile est cultivée depuis des milliers d’années par des paysans qui avaient de toutes petites parcelles, sa situation et ses conditions sont propices à la fructification précoce et à la récolte avant l’attaque des ravageurs.

© Cooperativa Tierra y Libertad

Constantino Ruiz (Rambla del Mar)

Son histoire

Créée en 1998, la ferme Rambla del Mar cultivait en agriculture conventionnelle et a causé beaucoup de dommages au sol. Patiemment, Constantino a beaucoup travaillé la terre en ajoutant des micro-organismes, des minéraux, des engrais verts et du compost, qu’il fabrique sur place avec les déchets de légumes et du fumier de mouton.

Aujourd’hui, son sol – qu’il ne retourne pas pour ne pas le perturber – est plein de vie notamment microbiologique, il abrite une grande biodiversité et fournit des récoltes abondantes de légumes de haute qualité, certifiés bio depuis 2006.

Pourquoi collaborons-nous ensemble ?

À contre-courant de l’agriculture bio intensive, Constantino cultive selon des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et des personnes, en toute transparence.

Pour soutenir ce petit producteur du Sud, vous retrouverez certains de ses produits dans nos magasins lorsque ceux-ci ne sont pas encore disponibles en Belgique.

Bodega Latùe

Leur histoire

La Bodega Latùe est une coopérative au sud de Madrid. Tout la communauté du village et de ses alentours vivent grâce à cette bodega, logée dans les terres sèches et arrides de la Mancha.

Leurs vins

Verdejo (blanc)
Airen (blanc)

© LPP

Paco Bedoya

Son histoire

Paco a 79 ans, ce qui fait de lui l’exception face à la jeunesse des autres producteurs. Il cultive 3 hectares de citrons et d’oranges à jus dans la région de Malaga. À part la récolte, Paco fait encore tout lui-même !

Pourquoi collaborons-nous ensemble ?

Guadalhorce est le nom de la rivière et de la vallée au sud de Malaga. Cette région fertile est cultivée depuis des milliers d’années par des paysans qui avaient de toutes petites parcelles.

Créée par Luis et Cristobal pour professionnaliser la commercialisation des petits paysans bio de la région, la coopérative Guadalhorce est composée d’une trentaine d’agriculteurs.

LPP soutient donc Paco via la coopérative Gualdahorce car ses citrons bio sont parfaits mais en plus, la grande quantité que LPP achète permet de rentabiliser au mieux le transport des autres produits de la coopérative. C’est un double bonus !

Horticola Sierra © The Food Hub

Horticola Sierra

Son histoire

Horticola Sierra est une coopérative de paysans indépendants rassemblant 50 hectares de terres irriguées. Elle a été créée en 1996 en réponse à la pollution de nappes phréatiques au nitrate causée par l’agriculture conventionnelle intensive dominante dans la région. La coopérative a obtenu la certification biologique en 2000 puis a fondé un programme régional fournissant des aliments biologiques aux cuisines scolaires. Depuis lors, elle a maintenu et renforcé son investissement dans ce programme grâce aux efforts des fermiers coopérateurs et à d’autres fermiers biologiques de la région.

Pourquoi collaborons-nous ensemble ?

À contre-courant de l’agriculture bio intensive, les producteurs d’Horticola Sierra cultivent selon des pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et des personnes, en toute transparence. Pour soutenir ces petits producteurs du Sud, vous retrouverez certains de leurs produits dans nos magasins lorsque ceux-ci ne sont pas encore disponibles en Belgique.

Paco Aceras © The Food Hub

Paco Aceras (Tierra Sana)

Son histoire

Fils et petit-fils d’agriculteur, Paco Aceras a commencé à travailler dans les champs quand les tracteurs n’existaient pas encore dans le canton.
Quand son père est mort dans un accident de tracteur, il a décidé de commencer à cultiver en agriculture bio en créant l’association Tierra Sana en 1998. Après plus de 20 ans à prendre soin du sol en utilisant diverses techniques écologiques et en élaborant son propre compost et une partie des intrants (biofertilisants, purins), Paco a nourri un sol réellement vivant grâce auquel il cultive des cerises notamment, que vous trouverez dans nos magasins.

Pourquoi collaborons-nous ensemble ?

En Belgique, il est très difficile de produire des cerises bio (de manière professionnelle) car elles sont attaquées par des insectes dont la redoutable Drosophile suzukii, originaire d’Asie. Certains pesticides protègent les arbres mais déciment les autres insectes utiles, ils ne sont donc pas utilisés par nos producteurs locaux. Paco a l’avantage de pouvoir nous fournir des cerises avant l’arrivée de ces insectes, en mettant la biodiversité de son côté pour les contrer.

 

https://www.facebook.com/Asociaci%C3%B3n-Tierra-Sana-1876286189279272
http://tierrasana1.wixsite.com/extremadura
https://twitter.com/tierra_sana_ex/

© LPP

Carlos Marquez (Bosque Tropical)

Son histoire

On peut dire que Carlos est le producteur le plus atypique de LPP, car s’il cultive proche de la mer, c’est véritablement une culture montagnarde qu’il développe. Dans des pentes hyper abruptes, il a réussi l’exploit de recréer du sol vivant et riche sur des sols caillouteux et en pente. La récolte de ses avocats et de ses nèfles reste tout de même périlleuse.

Ce personnage fascinant peut vous parler de mycorhizes pendant des heures ! Nous, on vous parlera de ses fruits fabuleux et savoureux. Ou plutôt, non, vous les goûterez, ils parleront d’eux-mêmes.

Pourquoi collaborons-nous ensemble ?

LPP soutient Carlos car il cultive sur une zone difficile et ingrate alors que l’avocat est tellement à la mode que fleurissent partout de nouveaux producteurs qui risquent de déséquilibrer les besoins en eau de tout l’écosystème alors qu’il cultive avec sa petite famille l’avocat depuis des dizaines d’années avec un accès à l’eau tout particulier. Grâce à vous, la famille de Carlos peut voir plus sereinement l’avenir. Au nom de LPP, je vous dis merci pour lui !

Antonio Marin
Antonio Marin

Antonio Marin

Son histoire

Au sud de Séville, Antonio Marin élève le mythique “cochon ibérique” mais lui, il le fait en bio. Ses 150 cochons de pure race “ibérico” ont comme terrain de jeu une parcelle de… 100 hectares d’oliviers et de chênes qui composent une bonne partie de leur nourriture. Cette alimentation naturelle engendre une croissance deux fois plus lente que les races industrielles.

Afin d’éviter le croisement avec des sangliers, les truies sont surveillées par deux grands chiens qui veillent à préserver le patrimoine génétique du troupeau. Hallucinant. Les deux produits phares de ce mode de production hyper extensif traditionnel sont le chorizo et le saucisson. Ils ont des goûts très différents de ce qu’on connaît d’habitude, avec un gras fondant comme jamais nous n’avions goûté jusqu’alors.

Pourquoi collaborons-nous ensemble ?

Parce qu’aujourd’hui, nous devons valoriser le travail de producteurs et d’artisans hors du commun. Antonio est de ceux-là. Grâce à lui et à notre producteur Guy (Ferme de Tabreux à Hamoir), ils vont accroître leurs savoirs et développer des produits succulents et de plus en plus respectueux de l’animal et de l’environnement, c’est l’avantage du réseau LPP.