Fromagerie Volle Maan Fromage | BIO

Sint-Lievens-Houtem
Distance du centre de Liège : 146 km

Son histoire

Bart De Beck et Kathelijne ont démarré la fromagerie Volle Maan en 1994 à Sint-Lievens-Houtem (Flandre Orientale) avec 18 chèvres et une table de cuisine.
En 2002, ils sont passés à l’élevage entièrement biologique pour pouvoir fournir des produits qui s’accordent totalement à leur image: purs, authentiques et adaptés aux souhaits du client.

Aujourd’hui, ils ont 600 chèvres qu’ils traient dans le respect de l’animal pour produire du lait toute l’année. À 1 an, quand la chèvre met bas, ils continuent de la traire pendant 3 à 4 ans (la durée dépend de la race et de la bête) et on leur remet le bouc quand le lait diminue. Cela permet au troupeau de vivre plus longtemps, c’est à dire 7 à 8 ans au lieu de 5 à 6 ans pour les chèvres qui mettent bas 1 fois par an. Tout le lait produit est transformé, soit en fromage en ajoutant des ferments lactiques et de la présure, soit en yaourts.

Le nom “Volle Maan”, qui signifie “Pleine Lune”, est apparu comme une lueur à Kathelijne quand elle faisait les marchés au début et qu’elle voyait la lune blanche dans le ciel. Cela lui rappelle le fromage blanc et rond comme la lune mais cela fait aussi référence à la biodynamie, une ensemble de techniques agricoles qui s’accordent notamment sur les phases de la lune, pour semer et récolter par exemple.

Bart et Kathelijne ont refusé les subsides d’investissement pour rester indépendants et libres. Ils ont néanmoins reçu une prime par hectare en tant que producteur bio et celle-ci les aide à payer les contrôles bio.

Ils ont également une très chouette maison de vacances pour 7 personnes. Ils pourront vous y accueillir avec joie en vous proposant plein de bonnes choses et surtout leurs délicieux fromages.

Leurs fromages

Chèvre frais nature ou aux tomates séchées (lait de chèvre cru bio)
Chèvre demi-sec aux noix (lait de chèvre cru bio)

Pourquoi collaborons-nous ensemble ?

Parce que pour Bart et Kathelijne, produire en bio signifie beaucoup plus que le petit fromage qu’ils fabriquent: ils essayent de soutenir l’équilibre précaire d’un écosystème au lieu de le perturber.

En 2009, ils ont restauré un étang de bien cent ans pour faire revenir la biodiversité (apparition de têtards, libellules, épilobe, reine des prés…). Ils ont aussi replanté des saules autour des prés, en partie pour l’utiliser en bois de chauffage mais aussi parce que le saule est un arbre idéal pour la nidification des chouettes en autres. Ils ont également replanté des haies de la région comme l’érable, l’aubépine ou le charme, qui protègent leurs parcelles et leurs animaux, qu’ils souhaitent maintenir en plein air le plus longtemps possible. De plus, ils sèment également des pissenlits, de l’achillée et de la chicorée sauvage mais surtout beaucoup de trèfles, qui extrait l’azote de l’air et fournit ainsi des prairies plus riches. C’est ce qui donne son goût au lait de chèvre (riche en acides gras oméga 3 et oméga 6) et par conséquent à leurs fromages.

Site web : http://www.devollemaan.be/geitenboerderij/fr