Risotto aux poireaux, chicons au sirop de Liège, feta & noisettes

Préparation: 15 min

Ingrédients

pour 4 personnes

  • 200g de risotto
  • 1 paquet de feta
  • 4 beaux chicons
  • 2 poireaux (±220g)
  • 1 càs de sirop de Liège
  • 20g de noisettes concassées
  • 50g de beurre
  • noix de muscade
  • sel
  • poivre au moulin

Préparation

  1. Lavez les légumes. Découpez le poireau en 4 sur la longueur puis émincez-le finement;
  2. Dans une casserole à feu moyen, faites revenir le poireau 5min dans 25g de beurre, ajoutez le riz, sel, poivre, muscade et de l’eau chaude à hauteur. Cuisez en mélangeant régulièrement, rajoutez de l’eau quand elle est presque évaporée et refaites l’opération 2 ou 3 fois jusqu’à ce que le riz soit cuit (±20min);
  3. Retirez le trognon des chicons avec un petit couteau et les premières feuilles si elles sont abîmées, coupez-les en tranches d’1cm de large. Faites fondre l’autre moitié du beurre dans un poêlon, ajoutez le sirop, sel, poivre, les chicons et cuisez 5 à 10min, pour que les chicons restent légèrement croquants;
  4. Découpez la feta en petits dés. Concassez les noisettes;
  5. Sur une assiette, disposez le riz au centre, entourez de chicons, parsemez le tout de feta et de noisettes;
  6. Jouez des mandibules pour les détendre.

Bon appétit !

Cette semaine dans nos magasins (8/11/2021)

🧺🌾 Cette semaine dans nos magasins…

🆘 Pour aider nos producteurs cette semaine, foncez sur la doucette!

🍗👏 Tous les poulets fermiers de Harry, notre producteur de Francorchamps, ont été réservés! Merci à toutes et tous pour votre soutien! Vous auriez voulu en commander un? Manifestez-vous dans l’un de nos magasins ou inscrivez-vous à notre newsletter « spéciale poulet » pour être prévenu·e de la prochaine commande: https://lespetitsproducteurs.be/newsletter-poulet/

🍫 Toujours en promotion cette semaine, le chocolat au lait bio en vrac à -10% (parfait pour un chocolat chaud réconfortant)

🧀 Cette semaine, nous souhaitons mettre à l’honneur le fromagerie Het Hinkelspel en vous faisant déguster le Pas de Bleu, fromage au lait cru de vache bio que vous connaissez peut-être déjà.

⚠️ Férié ce jeudi 11/11: tous nos magasins sont fermés.

Belle semaine à toutes et à tous!

Légumes feuilles: bette, céleri vert, cerfeuil, chicon, chou blanc, chou chinois, chou de Savoie, chou frisé, pak choï, chou rouge, cresson, doucette🆘, endive frisée, épinard, fenouil, laitue, mesclun, chou pointu, persil frisé et plat, pourpier, radicchio, roquette, scarole
Légumes racines: betterave jaune et rouge, carotte, céleri rave, chou rave, échalote, filet d’oignons, oignon jaune et rouge, panais, patate douce, pomme de terre ferme et tendre, persil tubéreux, radis noir, rutabaga, topinambour
Légumes tiges: oignon ciboule, poireau
Courges: butternut, courge spaghetti, jack be little, potimarron
Fruits: poire Conférence, poire Doyenné, pomme Elstar, pomme Boskoop
Autres: champignon brun

Mais encore : fruits et légumes de petits producteurs étrangers pourquoi?

(suite…)

Que mange-t-on en novembre ?

Pour manger de saison, c’est plus facile quand on sait quand pousse quoi !

Alors nous vous avons préparé un calendrier des saisons, à imprimer chez vous pour l’avoir sous les yeux quand vous préparez vos menus.

Pour chaque mois, une affiche reprend les fruits et légumes belges disponibles chez nos producteurs. Alors il s’agit de la théorie, parce qu’en pratique la météo est souvent capricieuse ou les stocks partent plus vite que prévu. N’hésitez pas à demander plus d’informations en magasin; comme notre équipe va elle aussi sur le terrain, elle saura sans doute vous répondre !

(suite…)

Cette semaine dans nos magasins (2/11/2021)

🧺🌾 Cette semaine dans nos magasins…

🌭 La choucroute en vrac est bel et bien revenue! N’oubliez pas de venir avec votre contenant. Elle est faite avec des choux blancs spéciaux récoltés et lacto-fermentés par Joël Ruth à Ében-Émael. Ne manquez pas notre recette « LPP » à (re)découvrir ici.

🍗 Commandez votre poulet fermier jusqu’au samedi 13 novembre (ou dimanche en Neuvice), et venez le retirer en magasin le vendredi 19 novembre de 13h à 18h30.
À Francorchamps, Harry et Sammy élèvent des poulets de chair “gaulois” de couleur brune à croissance lente (environ 100 jours d’élevage). Les poulets sont nourris au grain bio mais l’élevage n’est pas encore certifié bio, nous les soutenons dans cette démarche en vous proposant leurs poulets dans nos magasins LPP.
Comment passer commande? https://lpp.coop/poulet

🧶 Saviez-vous que les tabliers portés par notre équipe sont aussi cohérents que nos légumes? Ils sont le fruit d’une démarche intégrée que nous explique Isis dans cet article.

🪧 En réduction cette semaine:
🍟 les chips « frites » de Wall’bio, c’est le moment de les goûter!
🍫 le chocolat au lait bio en vrac à -10% (parfait pour un chocolat chaud réconfortant)

🧀 En dégustation cette semaine: le pecorino au poivre 🐐 Découvrez l’histoire du producteur, Lino Palazzolo

Belle semaine à toutes et à tous!

Légumes feuilles: bette, céleri vert, cerfeuil, chicon, chou blanc, chou chinois, chou frisé, pak choï, chou rouge, doucette, endive frisée, épinard, fenouil, laitue⭐, mesclun, chou pointu, persil, pourpier⭐, radicchio, roquette, salade iceberg, scarole
Légumes racines: betterave jaune ou rouge, carotte, céleri rave, chou rave, échalote, oignon jaune ou rouge, panais, patate douce, pomme de terre, persil tubéreux, radis noir, rutabaga
Légumes tiges: oignon ciboule, poireau
Courges: butternut, courge spaghetti, jack be little, patisson, potimarron
Fruits: poire Conférence, poire Doyenné, pomme Elstar, pomme Boskoop
Autres: champignon brun

Mais encore : fruits et légumes de petits producteurs étrangers pourquoi?

(suite…)

Les tabliers LPP, aussi cohérents que nos légumes

Le tablier, notre compagnon indispensable pour travailler en magasin

Pratique, écologique, durable et bien pensé, notre vêtement de travail à tout pour plaire.

Au sein des Petits Producteurs, chaque employé est encouragé à valoriser ses compétences personnelles. Isis était naturellement la personne toute indiquée pour réaliser ce défi. Pour elle, ce projet est bien plus qu’un vêtement de travail, c’est un symbole. À travers lui, c’est 15 années de travail acharné qu’elle exprime pour une production de vêtements plus consciente et responsable :

Pourquoi sommes-nous si fiers de les porter ? Notre collègue Isis, diplômée en stylisme, a réalisé ce projet de A à Z « façon LPP » : élaboration du modèle, recherche de matériaux solides en accord avec nos valeurs et confection de super-tabliers écologiques, éthiques et durables. Elle nous confie :

« Je rêve qu’il y ait un jour un magasin Les Petits Producteurs version vêtements : des affiches dans les magasins montrant leurs producteurs de textiles dans les champs, des prix justes, …  Je vous laisse l’imaginer ! Moi, je l’ai en tête… »

Isis de l’équipe LPP

Tout comme dans l’industrie alimentaire, il est difficile de « s’y retrouver » entre les différents labels et certifications de l’industrie textile. Mais surtout, il ne faut pas croire que ceux-ci garantissent un modèle idéal. On observe ainsi fréquemment des processus de greenwashing, c’est pourquoi il était important de soutenir des cultures de tissus bio respectueuses de tous les travailleurs de la chaîne.

La problématique de l’écologie dans l’industrie textile ressemble à celle du secteur alimentaire 

Tout comme dans l’industrie alimentaire, il est difficile de « s’y retrouver » entre les différents labels et certifications de l’industrie textile. Mais surtout, il ne faut pas croire que ceux-ci garantissent un modèle idéal. On observe ainsi fréquemment des processus de greenwashing, c’est-à-dire d’utilisation de méthodes de marketing visant à se faire passer pour écologique sans l’être ou sans l’être totalement. Et même si de plus en plus d’enseignes de vêtements se convertissent aux textiles écologiques ou se prétendent être des marques éthiques, la question de la transparence fait énormément défaut : il est très complexe de remonter aux sources et d’identifier chaque maillon de la chaîne.

La traçabilité des produits est donc presque impossible et il faut rajouter à cela la difficulté d’identification de la composition de beaucoup de produits. De plus, comme le rappelle Isis, il faut savoir que chacune des étapes de la production d’un vêtement est une occasion pour laisser entrer l’un ou l’autre polluant. Et ce, de la case culture à la case fabrication ou distribution.

Réduire l’impact de nos propres vêtements ?

Les textiles peuvent pourtant minimiser leur impact environnemental. Pour juger si un vêtement est écologique ou non, il faut prendre en compte divers critères : la culture des fibres, la fabrication du tissu et du vêtement, sa distribution, sa longévité, la manière de l’entretenir et de le recycler.

L’impact écologique du coton, fibre la plus utilisée au monde, est fort mauvais, essentiellement à cause de la gourmandise en eau de sa culture. Ainsi, un T-shirt peut consommer pour sa production jusqu’à 2500 litres d’eau et émettre jusqu’à 10kg de CO2 en fonction de ses modes de transport et de lavage. Heureusement, le coton biologique est moins gourmand en eau et en adjuvants chimiques.

Si la moitié de l’impact écologique d’un vêtement est généré lors des étapes de production, l’autre moitié est entre nos mains car elle dépend essentiellement de la durée d’utilisation, d’entretient et de recyclage du vêtement. Nous pouvons donc minimiser ces impacts en adoptant un comportement d’utilisation éco responsable et en devenant « consom’acteur » :

  • En faisant le choix d’un vêtement en coton bio et non coloré ni décoloré et qui provient d’un pays où le traitement des eaux est appliqué ;
  • En portant son vêtement plus longtemps : 5 ou 6 fois plutôt que 3 avant de le laver ;
  • En lavant son vêtement à froid dans une machine moins polluante (classe A), en le séchant à l’air (et non en sèche linge) et en le faisant sécher déplié de manière à ne pas avoir à le repasser, ou très peu ;
  • En donnant une 2ème vie au vêtement : en le transformant après usure (chiffon, short) ou en le donnant à ceux qui peuvent en avoir besoin.

Nos tabliers sont réalisés avec du coton biologique qui vient de l’entreprise française Biotissus. Cette entreprise développe une offre de tissus biologiques et équitables. Ce textile est certifié GOTS, ce qui signifie que 95% des fibres sont issues de l’agriculture biologique et non traitées chimiquement. Ce coton est une matière naturelle, sans pesticides et utilise beaucoup moins d’eau que le coton traditionnel, bien trop gourmand. L’impression du logo est encore plus locale puisqu’elle est réalisée chez nous par MySweetShirt à Liège.

(suite…)